Promo !

HE Myrrhe – 15 ML

Nature du produit : Huile essentielle de myrrhe
Nom botanique : Commiphora Myrrha
Technique d’extraction : Distillation de la résine
Qualité : H.E.B.B.D, 100% pure et naturelle
Odeur : Caractéristique

Origine: Inde

Contenu : 15 ml

53,36 

2 en stock

Catégories : ,

Description

La myrrhe est une plante réputée depuis la nuit des temps, sur les plans thérapeutiques et spirituels. Utilisée comme parfum sacré dans l’Antiquité, elle est évoquée dans de nombreux écrits religieux, notamment comme un ingrédient incontournable des rituels sacrés. Aujourd’hui, l’huile essentielle de myrrhe est utilisée pour lutter contre les infections ORL et pour ses propriétés anti-infectieuses, anti-inflammatoires, cicatrisantes ou encore comme calmant du système nerveux.  L’arbre à myrrhe, en latin Commiphora Myrrha, est un arbre de la famille des Burseraceae. Originaire de l’Afrique de l’Est et de la péninsule Arabique, cet arbuste de 3m environ possède des branches noueuses, des feuilles ovales et des fleurs rouge-orangé. Quand le tronc se gonfle de noeuds, on récupère la résine qui s’en écoule pour en obtenir la myrrhe.

Pour le physique

 Antiseptique :Riche en actifs anti-infectieux, antiviraux, antiparasitaires, anti-inflammatoires et antalgiques
Mucolytique et expectorante : alliée lors d’infections ORL
 Aide à la régulation immunitaire
 Aide à la régulation endocrinienne
 Cicatrisante

Pour la beauté de la peau

 Régénérante cutanée puissante
 Purifiante
 Réparatrice

Pour le psycho-émotionnel

 Stabilisante
 Calmante
 Favorise la méditation
Alliée en cas de : déprime, tension nerveuse, surmenage, peurs et phobies, manque de volonté.

Utilisation

Avant toute utilisation des huiles essentielles, vous devez impérativement lire les précautions d’emploi et mises en garde.

 Voie cutanée : 1 à 2 gouttes diluées dans une huile végétale pour masser les zones concernées (cicatrisation, coup de soleil, vergetures, articulations et muscles…)
 Voix orale : Déconseillée en ingestion
 Inhalation : Quelques gouttes dans un récipient d’eau bouillante, en cas de déficience immunitaire et infections bactériennes ou virales
 Diffusion : Diffusée, elle permet d’apaiser l’hyperactivité et la nervosité

Allergènes

  •  Limonène 

Précautions d’emploi

Ne pas ingérer

Interdit chez les:
  • Femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 6 ans,
  • Personnes épileptiques,
  • Personnes atteintes d’un cancer hormono-dépendant,
  • Personnes hypersensibles,
  • Personnes suivant un traitement homéopathique fort.

Précautions générales d’utilisation

• Les huiles essentielles sont des produits naturels puissants, qu’il faut utiliser avec précaution.
• Tenir hors de portée des enfants.
• Déconseillé chez l’enfant de moins de 6 ans et la femme enceinte ou allaitante.
• Demander un avis médical avant utilisation, surtout en cas de traitement médicamenteux ou de maladie chronique (asthme, épilepsie, pathologies hormono-dépendantes…).
• Ne pas utiliser de manière prolongée. Ne pas utiliser sur ou dans les muqueuses (yeux, oreilles, nez, parties génitales…).
• En cas d’irritation, cesser l’utilisation et consulter un médecin.
• Éviter l’exposition au soleil après utilisation d’huiles essentielles photosensibilisantes.

Attention, en cas de mélange, une analyse de risque est à réaliser pour valider la sécurité du produit. Il convient de se poser la question du cumul des substances apportées et la question des interactions entre les substances afin d’adapter les précautions d’emploi et les doses. Aromalchime® et ses équipes n’encouragent pas l’automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d’une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité d’Aromalchimie S.A.

Pourquoi y a t il des allergènes : contient du géraniol, limonène, linalol ?
Les huiles essentielles sont des composés complexes constitués d’un certain nombre de constituants chimiques naturels. Ce ne sont pas des ingrédients supplémentaires ajoutés à l’huile, mais les composants naturels de l’huile elle-même. Les réglementations en matière d’étiquetage exigent que certains de ces composants soient listés en plus du nom de l’huile essentielle elle-même.

Mises en garde

  • Employez les huiles essentielles avec modération et précaution. Les huiles essentielles sont très puissantes.
  • Pensez à bien diluer vos huiles essentielles dans un émulsionnant (p.ex. un peu d’huile végétale, du miel ou du Solub-HE) avant de les absorber ou de les appliquer sur la peau.
  • Les huiles essentielles ne doivent pas être appliquées sur les yeux, le contour des yeux, ni dans les oreilles. En cas de contact, appliquez abondamment une huile végétale neutre, puis rincez à l’eau. Consultez rapidement un médecin. Les huiles essentielles doivent être impérativement diluées pour une application sur les muqueuses.
  • Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée et hors de vue des enfants. Pour leur sécurité, ne jamais retirer la capsule codigoutte des flacons des huiles essentielles.
  • Certaines huiles peuvent être irritantes ou particulièrement sensibilisantes. La majorité des huiles essentielles s’emploient diluées dans une huile végétale sur la peau. Nous vous recommandons de toujours effectuer un test de tolérance cutané dans le pli du coude pendant au moins 48 heures avant toute utilisation à l’état pur ou dilué sur la peau. Si vous observez une réaction (rougeur, irritation, picotement…), n’utilisez pas le mélange.
  • Les injections d’huiles essentielles sont rigoureusement interdites.
  • En cas d’allergies respiratoires ou d’asthme, évitez d’inhaler directement les diffusions d’huiles essentielles.
  • N’associez pas huiles essentielles et traitements médicamenteux sans avis médical.
  • En cas d’ingestion accidentelle, rincez la bouche avec une huile végétale alimentaire. Contactez immédiatement un centre anti-poison et consultez un médecin. Ne pas faire vomir.
  • En cas de doutes ou d’interrogations, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à un professionnel de l’aromathérapie.

Contactez-moi

Si vous souhaitez me rencontrer au sujet de cette pratique